Atelier RNDH/RMDH

L’Assemblée nationale a adopté, ce lundi 11 avril 2022, la loi d’orientation relative au Système National de Planification.
Le Sénégal se dote ainsi pour la première fois d’un cadre réglementaire et unificateur en matière de planification du développement économique et social.

.

 
L’objectif visé par cette loi est d’établir un cadre de planification cohérent et performant à travers : (i) le renforcement de l’articulation et de l’harmonisation entre les instruments de planification ; (ii) la redynamisation du dispositif institutionnel du SNP ; (iii) la délimitation des secteurs de planification ; mais également (iv) l’amélioration du mécanisme de suivi et d’évaluation des projets, programmes et politiques.
 
Le loi apporte les innovations majeures suivantes :
 
- la prise en compte des documents budgétaires dans un cadre de cohérence globale ;
- le passage de lettres de politique de développement à périmètre sectoriel ;
- le renforcement de la synergie entre la planification socioéconomique et la planification spatiale ;
- l’institutionnalisation du PSE comme étude prospective ;
- l’institution d’un cadre propice d’harmonisation des interventions au niveau territorial avec des Commissions territoriales de Planification et de Suivi-Évaluation (CTPSE) ;
- l’instauration d'un schéma de cohérence territoriale (SCOT) ;
- la création d’un Conseil supérieur de la Planification en lieu et place du Conseil supérieur du Plan ;
- l’érection du Plan d’Actions prioritaires comme instrument de planification.